logo

La porte de Landelies

Le moine hôtelier avait donc la lourde besogne de séparer les riches, les pauvres, les pénitents, les aventuriers, les prostituées. Le « centre de tri » se faisait à la porterie. L’aumônier distribuait les aumônes aux pauvres, l’infirmier, aidé des cuisiniers, soignait les malades et le sacristain gardait les trésors de l’église.

La facade de la porte de Landelies

La porte de Landelies