Le cloître

L'ABBAYE D'AULNE

Le cloître

Le cloître, cour entourée de murs, toujours accolé à l’église, était un carré. Le carré évoque les quatre évangiles, les quatre vertus cardinales, les quatre éléments…C’est l’espace central du carré abbatial. Au milieu, on pourrait y trouver une fontaine destinée à recueillir l’eau de pluie, mais aucune trace n’a été relevée. Un jardin fermé sur le monde extérieur entouré de quatre galeries qui sont pour une accolée à la nef, une à la sacristie et à la salle capitulaire, la troisième au cellier, réfectoires et la quatrième vers le bâtiment des étrangers. Les moines pouvaient méditer et prier à certaines heures de la journée, toujours dans le silence . C’est un lieu de passage obligé entre les différentes parties de l’abbaye et qui en même temps donnait au moine une image du Paradis.

Le cloître que nous pouvons voir aujourd’hui date du XVIII e siècle remplaçant les galeries ogivales du XII e siècle. C’est un carré de 50 m de côté aux fenêtres en plein cintre séparées par des colonnes de marbre. Au milieu de chacune se trouvait une absidiole dédiée à un saint certainement saint Benoît et saint Bernard, mais nous n’avons pas d’indication pour les deux autres. Il y avait également un étage percé de fenêtres carrées. C’est le soleil qui rythme le temps et la journée est partagée entre prière, travail manuel et étude des sciences sacrées. La journée commence très tôt vers 3 heures du matin par l’office des matines. Mais attention ! les moines ne possédaient pas de montres, alors on employait des chandelles brûlant de 3 à 4 heures chacune ou un sablier ou des clepsydres. Un moine observait et sonnait la cloche lorsque le temps était venu de se rendre à l’office (d’où la chanson Frère Jacques…. Ce n’est qu’à la fin du MOYEN-age qu’une horloge mécanique prit la relève. Le moine se rendra 7 fois à l’abbatiale sur une journée pour les matinesA(3h), les primes(6h), la tierce(9h), la sixte(midi), la none(15h), les vêpres( arrivée de la nuit 18h), les complies(21h) qui terminent les prières de la journée. Après chaque prière, le moine se plonge dans la méditation et la lecture de textes sacrés qui étaient rassemblés dans une pièce l’Armarium(sorte de petite bibliothèque) et sont lus dans le cloître dans le plus grand silence.

Copyright @ All Rights Reserved